La pollution environnementale par les camions : La solution ici

L’une des préoccupations majeure dans le monde actuel est le respect de son environnement. Il devient de plus en plus urgent de prendre conscience de l’effet de la pollution dans la vie et sur la planète entière.

Bien que l’on constate qu’il y ait encore des lieux qui sont sains, pour combien de temps le seront-ils ? Les véhicules et notamment les camions, sont une partie de ces bourreaux à l’origine du mal être environnementale qui sévit. Afin d’y remédier de façon progressive, des scientifiques travaillent sans relâche afin de fournir des produits capables de réduire la pollution de ces engins, c’est le cas avec ce liquide antipollution AdBlue

L’impact des camions sur la pollution actuelle

La pollution

Les camions ont un impact majeur sur le réchauffement climatique, l’air que nous respirons et la sécurité des piétons, des cyclistes et des autres usagers de la route.

Dans une autre première, l’Europe a également adopté une norme de “vision directe” pour les camions en 2019, ainsi que des modifications de conception pour permettre aux constructeurs de camions de construire des cabines plus sûres et plus aérodynamiques.

Bien qu’ils ne représentent que 2 % des véhicules en circulation dans l’Union européenne, les camions sont responsables de 22 % des émissions de CO2 dues au transport routier et de 15 % des accidents mortels, soit 4 000 citoyens européens par an. De plus, le transport routier de marchandises devrait augmenter de 56 % entre 2010 et 2050. Cela signifie que l’Europe doit s’attaquer de toute urgence aux émissions des camions pour décarboniser le transport.

La bonne nouvelle, c’est que l’UE agit et que la technologie se développe rapidement elle aussi. Les premières normes européennes en matière d’émissions de CO2 des camions ont été adoptées en 2019. L’Europe a également adopté une norme de “vision directe” pour les camions en 2019, ainsi que des modifications de conception pour permettre aux constructeurs de camions de construire des cabines plus sûres et plus aérodynamiques. Mais il reste encore beaucoup à faire.