Des conseils pour trouver le proprietaire d’une voiture avec sa plaque d’immatriculation

Face aux délits de fuite après accidents, la plupart de personnes n’arrivent souvent pas à avoir les coordonnées du propriétaire du véhicule. Ainsi, afin d’identifier un conducteur en fugue à l’aide de sa plaque d’immatriculation, il est indispensable de suivre quelques étapes importantes. Voici à ce propos, un article mettant en évidence les différents conseils pour trouver le nom du propriétaire d’une voiture grâce à sa plaque minéralogique.

Noter minutieusement le numéro d’immatriculation du véhicule en fuite

En cas d’accidents avec un autre conducteur ayant pris la fuite, il est recommandé de relever le numéro d’immatriculation du véhicule. Généralement délivrée par le Ministère, le numéro d’immatriculation d’une auto est une association de chiffres et de lettres capable de renseigner sur le propriétaire véhicule. Plus loin, venant à la plaque sur laquelle se trouve le numéro d’immatriculation, il faut noter qu’elle est d’une importante très capitale en matière de délit de fuite après accident. Également reconnue sous le nom de plaque minéralogique, la plaque immatriculation est un équipement d’automobile jugé obligatoire. Ainsi, la plaque minéralogique permet aux curieux d’obtenir via les sites web une kyrielle d’informations sur un véhicule. Entre l’année, la marque, le modèle, la motorisation, les équipements de séries et les options du véhicule, la plaque d’immatriculation informe également sur l’historique e l’entretien de ladite voiture.                

Informer votre assureur ou la gendarmerie

En cas de litige ou de délit de fuite après accident, il est conseillé d’avertir votre assureur ou la gendarmerie afin de leur confier le numéro d’immatriculation du véhicule relevé. À ce propos, il faut préciser que sans un problème sérieux sur la route ou un litige, les particuliers ne peuvent avoir le nom du propriétaire d’une voiture par sa plaque. Ainsi, à part les organismes de crédits, les compagnies d’assurance sont en mesure de consulter sans infraction à la loi, le registre SIV afin de trouver le propriétaire véhicule recherché. En effet, également appelé fichier SIV, le registre SIV (Système d’immatriculation des Véhicules) présente aussi bien la liste complète des plaques immatriculation que les données techniques inscrites sur les cartes grises ou certificat immatriculation. Mieux, enregistrant les personnes, qui ont immatriculé leur véhicule sur le territoire français, ce fichier national mentionne des données privées à savoir le nom et prénom, l’adresse ainsi que les caractéristiques essentielles du véhicule. Une fois, en possession du numéro d’immatriculation du véhicule du fuyard, votre assureur aura non seulement accès à l’identité du propriétaire, mais pourra également le contacter pour un règlement à l’amiable.            

 Porter plainte à la police ou à la gendarmerie

Pour les conducteurs identifiés avec leur plaque minéralogique, qui refusent de coopérer, le dépôt de plainte à la police ou à la gendarmerie s’avère la meilleure option. Il faut préciser qu’outre la Gendarmerie et la préfecture de police, plusieurs organes compétents sont également contrôlent également cette base de données de véhicules immatriculés. Il s’agit entre autres du gouvernement, des administrations et des préfectures. D’un autre côté, les professionnels de l’automobile tels que les garagistes et les concessionnaires ont également l’occasion d’accéder à ce fichier SIV en vue d’y noter un nouvel achat ou une nouvelle cession de véhicules.